AfroChallenge - Protégeons l'Afrique! Protégeons Notre Avenir!

En Afrique Noire, c'est sûr que quelque chose ne tourne pas rond


Il y a en Afrique Noire quelque chose qui ne tourne pas rond. Dans tous les autres pays du monde, les meilleurs jobs sont faits par les nationaux, les meilleures maisons sont habitées par les nationaux, la meilleure nourriture est reservée aux nationaux, les meilleures soins de santé sont reservés aux nationaux, la meilleure éducation est reservée aux nationaux. Ces pays ont mis en place des systèmes rigoureux et impitoyables qui ne permettent pas aux étrangers d'accéder au pouvoir d'achat leur permettant de vivre au même niveau que les nationaux. Dans ces pays, les décisions les plus critiques, celles qui concernent l'avenir de leurs peuples sont prises par les nationaux.

En Afrique Noire, c'est tout le contraire: les meilleurs jobs sont faits par les étrangers (ou sont exportés), les étrangers habitent les meilleures maisons, mangent la meilleure nourriture, ont accès à la meilleure éducation (si elle existe) et aux meilleurs soins de santé. Mais, ce n'est pas assez. Les étrangers, s'ils ne prennent pas directement les décisions les plus critiques, ils les dictent à nos dirigeants en échange de leur maintien au pouvoir. On appelle cela coopération. Les résultats sont désastreux pour nos peuples qui, en outre, ont une très mauvaise appréciation des pays étrangers. Ceux qui pensent que ces peuples étrangers sont des amis et s'aventurent à quitter le soleil d'Afrique, sont victimes de l'arbitraire de la police. Fouillés, humiliés, interrogés, mis dans des centres de détentions, ils sont interdits de voyager librement et à la fin, ils sont purement et simplement déportés dans leur pays d'origine.

Que pensez-vous qu'il faille faire pour remédier à cette situation?


12 octobre 2017
Ekwensi, Geoffrey

Vous pouvez aussi contribuer!
Vortre contribution financière, tout aussi bien que votre contribution par les articles ou la traduction sont d'une importance inestimable.

Commentaires



Prière remplir tous les champs ci-dessous pour envoyer votre commentaire.



En Afrique Noire, c'est sûr que quelque chose ne tourne pas rond

Il y a en Afrique Noire quelque chose qui ne tourne pas rond. Dans tous les autres pays du monde, les meilleurs jobs sont faits par les nationaux, les meilleures maisons sont habitées par les nationaux, la meilleure nourriture est reservée aux nationaux, les meilleures soins de santé sont reservés aux nationaux, la meilleure éducation est reservée aux nationaux. Ces pays ont mis en place des systèmes rigoureux et impitoyables qui ne permettent pas aux étrangers d'accéder au pouvoir d'achat leur permettant de vivre au même niveau que les nationaux. Dans ces pays, les décisions les plus critiques, celles qui concernent l'avenir de leurs peuples sont prises par les nationaux.

En Afrique Noire, c'est tout le contraire: les meilleurs jobs sont faits par les étrangers (ou sont exportés), les étrangers habitent les meilleures maisons, mangent la meilleure nourriture, ont accès à la meilleure éducation (si elle existe) et aux meilleurs soins de santé. Mais, ce n'est pas assez. Les étrangers, s'ils ne prennent pas directement les décisions les plus critiques, ils les dictent à nos dirigeants en échange de leur maintien au pouvoir. On appelle cela coopération. Les résultats sont désastreux pour nos peuples qui, en outre, ont une très mauvaise appréciation des pays étrangers. Ceux qui pensent que ces peuples étrangers sont des amis et s'aventurent à quitter le soleil d'Afrique, sont victimes de l'arbitraire de la police. Fouillés, humiliés, interrogés, mis dans des centres de détentions, ils sont interdits de voyager librement et à la fin, ils sont purement et simplement déportés dans leur pays d'origine.

Que pensez-vous qu'il faille faire pour remédier à cette situation?


10 octobre 2017
Ekwensi, Geoffrey

Vous pouvez aussi contribuer!
Vortre contribution financière, tout aussi bien que votre contribution par les articles ou la traduction sont d'une importance inestimable.