AfroChallenge - Protect Africa!

Merkel, Macron, Gentiloni et Rajoy déclarent la guerre à l'Afrique Noire


À l’initiative de la France (encore elle!), sept dirigeants de pays africains et européens se sont réunis à Paris, lundi 28 août, pour se pencher sur la crise migratoire. Du côté africain, il s'agit de Idriss Deby Itno du Tchad et de Mahamadou Issoufou du Niger. Et avec eux, le chef du gouvernement d’entente nationale libyen Fayez al-Sarraj. Du côté européen, il s'agit de la chancelière allemande Angela Merkel et des chefs de gouvernement italien et espagnol, Paolo Gentiloni et Mariano Rajoy, ainsi que de la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini. Le but: arrêter les flux migratoire de l'Afrique Noire vers l'Europe.

Ils ont eu une idée géniale pour atteindre leurs objectifs: La construction d'un mur allant de l'océan indien à l'océan atlantique en passant par tous les pays directement en dessous du Sahara. Ce mur sera par tronçons materiellement visible car composé de fils barbélés et par tronçons invisible car tout simplement discrètement surveillé avec les moyens modernes de radars et de vidéosurveillence mais partout contrôlé par des forces de sécurité spécialement formées et financées par l'Union Européenne. Tout au long de ce mur, il y aura des centres de détentions des migrants où ceux-ci pourront déposer leurs demandes d'asyle qui seront étudiés sur place. Les heureux élus pourront alors entamer leur voyage pour l'Europe. Ces gens pensent vraiment qu'ils peuvent disposer de l'Afrique et des Africains à volontés. Ils n'ont pas tort, puisque nos propres dirigeants et nos élites ne leur opposent aucune résistence, craignant, tel de perdre le pouvoir ou tel autre d'être exclu de la mangeoire. Ça ne suffit pas à ces Blancs avec la complicité de nos dirigeants d'avoir mis le continent Noir à feu et à sang pour mieux l'exploiter, maintenant ils veulent purement et simplement réinstaller une administration coloniale directe en Afrique Noire. Une administration coloniale sanglante et impitoyable comme celle du temps de nos arrières grand-pères.

Seulement, voilà: ils ne comptent pas avec les Africains normaux. Ceux-là qui sont maltraités, honis, humiliés chez eux par les régimes financés, armés et maintenus au pouvoir par les pays européens et qui, lorsqu'ils parviennent à s'enfuir vers l'Europe, y sont également maltraités, honis, humiliés, criminalisés, maintenus et détenus dans des enclos qu'ils appellent des camps de réfugiés pour être finalement déportés comme des chiens enragés vers leurs pays d'origine. Pour la grande partie des Africains qui n'ont jamais quitté leur territoire et pour ceux qui, ayant séjourné en Europe savent comment les Blancs traitent les Noir(e)s en Europe, eh bien, pour ceux-là mêmes, cette décision de contruction d'un mur au coeur de l'Afrique et d'installation d'une administration coloniale directe en Afrique Noire est une déclaration de guerre à l'Afrique Noire tout entière. Ni plus, ni moins!

Messieurs Macron, Gentiloni, Rajoy, Idriss Deby Itno, Mahamadou Issoufou, mesdames Merkel et Mogherini, eh bien, tenez-vous bien: ce mur, vous ne le construirez jamais. Au grand jamais! Voyez donc ce que les Blancs pensent de nous: Madame Merkel, docteur en Physique, aurait pu finir sa vie comme une physicienne anonyme (puisque nous ne lui connaissons pas des travaux ayant substanciellement contribué à l'avancement de la Physique) dans un institut tout aussi anonyme en République Démocratique Allemande, si le mur de Berlin n'était pas tombé. Et maintenant, c'est elle la cheffe d'orchestre pour la construction d'un mur dont le but est d'asphyxier totalement l'Afrique Noire et de tuer des millions d'Africains Noirs chez eux.

Africains Noirs du monde entier! Au plus tard, avec ces décisions prises à la conférence de Paris du 28 août 2017 sur la crise migratoire, vous savez désormais à quoi vous en tenir.

Les médias francophones et anglophones se sont pratiquement tues sur cette idée diabolique du mur, au contraire de la presse allemande qui l'a bien couverte et profondément commentée. Pour ceux qui maitrisent la langue allemande, voici quelque liens interessants à ce sujet:

Merkel baut eine Mauer in Afrika
Dann bauen wir mal ’ne Mauer in Afrika…


9 octobre 2017
Mahele, Jean-Claude

Vous pouvez aussi contribuer!
Vortre contribution financière, tout aussi bien que votre contribution par les articles ou la traduction sont d'une importance inestimable.

Commentaires



Prière remplir tous les champs ci-dessous pour envoyer votre commentaire.



Merkel, Macron, Gentiloni et Rajoy déclarent la guerre à l'Afrique Noire

À l’initiative de la France (encore elle!), sept dirigeants de pays africains et européens se sont réunis à Paris, lundi 28 août, pour se pencher sur la crise migratoire. Du côté africain, il s'agit de Idriss Deby Itno du Tchad et de Mahamadou Issoufou du Niger. Et avec eux, le chef du gouvernement d’entente nationale libyen Fayez al-Sarraj. Du côté européen, il s'agit de la chancelière allemande Angela Merkel et des chefs de gouvernement italien et espagnol, Paolo Gentiloni et Mariano Rajoy, ainsi que de la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini. Le but: arrêter les flux migratoire de l'Afrique Noire vers l'Europe.

Ils ont eu une idée géniale pour atteindre leurs objectifs: La construction d'un mur allant de l'océan indien à l'océan atlantique en passant par tous les pays directement en dessous du Sahara. Ce mur sera par tronçons materiellement visible car composé de fils barbélés et par tronçons invisible car tout simplement discrètement surveillé avec les moyens modernes de radars et de vidéosurveillence mais partout contrôlé par des forces de sécurité spécialement formées et financées par l'Union Européenne. Tout au long de ce mur, il y aura des centres de détentions des migrants où ceux-ci pourront déposer leurs demandes d'asyle qui seront étudiés sur place. Les heureux élus pourront alors entamer leur voyage pour l'Europe. Ces gens pensent vraiment qu'ils peuvent disposer de l'Afrique et des Africains à volontés. Ils n'ont pas tort, puisque nos propres dirigeants et nos élites ne leur opposent aucune résistence, craignant, tel de perdre le pouvoir ou tel autre d'être exclu de la mangeoire. Ça ne suffit pas à ces Blancs avec la complicité de nos dirigeants d'avoir mis le continent Noir à feu et à sang pour mieux l'exploiter, maintenant ils veulent purement et simplement réinstaller une administration coloniale directe en Afrique Noire. Une administration coloniale sanglante et impitoyable comme celle du temps de nos arrières grand-pères.

Seulement, voilà: ils ne comptent pas avec les Africains normaux. Ceux-là qui sont maltraités, honis, humiliés chez eux par les régimes financés, armés et maintenus au pouvoir par les pays européens et qui, lorsqu'ils parviennent à s'enfuir vers l'Europe, y sont également maltraités, honis, humiliés, criminalisés, maintenus et détenus dans des enclos qu'ils appellent des camps de réfugiés pour être finalement déportés comme des chiens enragés vers leurs pays d'origine. Pour la grande partie des Africains qui n'ont jamais quitté leur territoire et pour ceux qui, ayant séjourné en Europe savent comment les Blancs traitent les Noir(e)s en Europe, eh bien, pour ceux-là mêmes, cette décision de contruction d'un mur au coeur de l'Afrique et d'installation d'une administration coloniale directe en Afrique Noire est une déclaration de guerre à l'Afrique Noire tout entière. Ni plus, ni moins!

Messieurs Macron, Gentiloni, Rajoy, Idriss Deby Itno, Mahamadou Issoufou, mesdames Merkel et Mogherini, eh bien, tenez-vous bien: ce mur, vous ne le construirez jamais. Au grand jamais! Voyez donc ce que les Blancs pensent de nous: Madame Merkel, docteur en Physique, aurait pu finir sa vie comme une physicienne anonyme (puisque nous ne lui connaissons pas des travaux ayant substanciellement contribué à l'avancement de la Physique) dans un institut tout aussi anonyme en République Démocratique Allemande, si le mur de Berlin n'était pas tombé. Et maintenant, c'est elle la cheffe d'orchestre pour la construction d'un mur dont le but est d'asphyxier totalement l'Afrique Noire et de tuer des millions d'Africains Noirs chez eux.

Africains Noirs du monde entier! Au plus tard, avec ces décisions prises à la conférence de Paris du 28 août 2017 sur la crise migratoire, vous savez désormais à quoi vous en tenir.

Les médias francophones et anglophones se sont pratiquement tues sur cette idée diabolique du mur, au contraire de la presse allemande qui l'a bien couverte et profondément commentée. Pour ceux qui maitrisent la langue allemande, voici quelque liens interessants à ce sujet:

Merkel baut eine Mauer in Afrika
Dann bauen wir mal ’ne Mauer in Afrika…


9 octobre 2017
Mahele, Jean-Claude

Vous pouvez aussi contribuer!
Vortre contribution financière, tout aussi bien que votre contribution par les articles ou la traduction sont d'une importance inestimable.